Démarche
« et le bruit de la pluie parvient à me faire exister,
et il fait sombre »

FERNANDO PESSOA
Yannick BERNEDE développe depuis plusieurs années une peinture qui évoque plus qu’elle ne représente. Ses paysages fantomatiques et déliquescents célèbrent une nature mytérieuse et fantasmée où l’humain subsiste à l’état de traces, d’indices.

Depuis 2017 sa démarche prend une tournure plus radicale. La rencontre avec l’oeuvre de Virginia Woolf, puis celle de Pessoa l’oriente progressivement vers la recherche d’une correspondance picturale au flux de conscience. La contemplation et l’errance de la pensée deviennent sujet de la peinture. Liquidité du médium, jeux subtils de nuances et de valeurs, confrontation de la verticalité et de l’horizontalité en sont les moyens. Il ne s’agit plus de symboliser mais d’offrir au regard une surface propre à la matérialisation d’une réalité vécue.
Textes / Presse
« Des paysages subtils qui incitent à une certaine méditation. »
Thierry Hay (France Info)lire l'article
« On sent le geste précis et rapide, ou diffus et lent a certains moments. Assurément, Bernède est un vrai peintre »
Sophie de Santis (Figaroscope) lire l'article
« Ici, dans une lenteur rapide, le geste de Bernède, comme celui du calligraphe, trace des ukiyo-e japonais, des images du monde flottant. Par l’effacement et la liquidité de ses médiums, l’artiste donne à voir des constellations de réalités et des constellations de pensées, révélant ainsi l’indicible du souvenir, qui permet de créer.
Ici, il rend visible et matérialise ce qu’il en est de la disparition qui, paradoxale, se dérobe en apparaissant, comme autant de présences qui s’effacent, de palimpsestes que l’on doit décrypter et qui attendent le regard de l’autre pour apparaître dans leur plénitude et pour que l’œuvre advienne et affirme sa présence, son être au monde. Et ce faisant, Yannick Bernède s’affirme comme peintre: résolument. » »

Gaya GOLDCYMER lire le texte
Biographie
Né en 1981, il vit et travaille à Paris.
Il étudie à la Sorbonne et se fait remarquer par l’originalité de son mémoire intitulé : L’absente, du désir de lien à l’oubli matérialisé.
Durant cette période, il est assistant d’artiste pour la Galerie Site Odéon 5. Il participe alors à l’accrochage des expositions des artistes tels que Parmiggiani, Opalka, Nemours…
En 2006, il est diplômé de l’école des Gobelins et devient directeur artistique pour le cinéma d’auteur. Puis il se consacre à sa démarche artistique d'abord sous le pseudonyme Luc R. puis sous son véritable nom.
Renouant avec ses premiers thèmes, il réalise de 2008 à 2013 le projet programmatique Les Veilleuses , une exploration de la hantise et de la disparition, dont l’ambition était une matérialisation plastique de la mémoire. Il crée pour se faire un personnage fantomatique (Luc R.), visant à rendre l’œuvre animée d’une vie autonome, détachée de son créateur.
Depuis 2013, C’est avec son nom propre que Yannick Bernede continue sa démarche.
Expositions
NOS CORPS SONT NOS JARDINS Exposition collective du 4 au 16 septembre 2018 - Le Beffroi - Montrouge
Only Lovers Exposition collective du 3 février au 21 février 2016 - Le Coeur - Paris
Micro-Salon 2015 Exposition collective du 21 mars au 21 avril 2015 - L'Inlassable Galerie - Paris
Tete de l'art Exposition collective du 16 septembre au 18 octobre 2014 - Espace Art et Liberté - Charenton-le-pont
Novembre à Vitry 2013 Exposition collective du 17 novembre au 15 décembre 2013 - Galerie Jean-Collet - Vitry-sur-Seine
Mandrosagora Exposition collective (sous le pseudonyme Luc R.) du 18 mai au 21 juin 2013 - L'Inlassable Galerie - Paris
Micro-Salon 2013 Exposition collective (sous le pseudonyme Luc R.) du 21 mars au 15 mai 2013 - L'Inlassable Galerie - Paris
Novembre à Vitry 2012 Exposition collective (sous le pseudonyme Luc R.) du 17 novembre au 16 décembre 2012 - Galerie Jean-Collet - Vitry-sur-Seine
Téléchargement
Dossier Artistique

Oeuvrer la disparition
Enjeux et modalités
d'une "esthétique disparitionniste"

Le Cantique des Illusions
Catalogue des prélévements

Du Chant des Ruines
Livre d'artiste - extraits